Michel HAMON (6ème Dan) le 17 juin 2008

Le 17 Juin 2008

6ème dan d'Aïkido, 47 ans d'Aïkido, 41 ans d'enseignement, 35 ans au club de Sainte Geneviève des bois, président de la ligue Île-de-France FFAAA depuis 16 ans, on ne présente plus Michel HAMON, un des piliers de l’Aïkido français.

Que Michel nous anime un cours sur nos tatamis à Varennes-Jarcy était déjà un grand honneur, mais qu'en plus, il accepte de répondre à nos questions ... Les mots ne suffisent plus !

Peux-tu nous préciser les grandes étapes de ton parcours d'Aïkidoka ?

- J'ai commencé l'Aïkido dans les années 60 en fréquentant les salles de sports de la Banque de France. J'ai passé les échelons du 6e kyu à la ceinture noire, 1er dan en 1967, le 2ème dan en 1969, le 3ème dan en 1973. En 1978 je réussis l'examen du 4ème dan et je fus nommé conseiller technique du Groupe André Nocquet. En 1985, je fus honoré du 5ème dan. En 1992 j'ai été élu président de la ligue Île-de-France FFAAA, poste que j'occupe encore aujourd'hui, et en 1996, j'étais fier de recevoir le grade de 6ème dan, en même temps que Christian Tissier recevait son 7ème dan. Ce fut pour moi un grand jour.

Quelle(s) est (sont) la (les) rencontre(s) qui a (ont) été importante(s) pour toi pendant ces années de pratique et qui est ta référence ?

- C'est Monsieur Guy Lorenzi, mon premier professeur qui m'expliqua ce qu'était l'Aïkido : « Canaliser l'énergie du partenaire et la retourner contre lui-même, être en accord avec le partenaire, unifier le corps et l'esprit ». Il a su me guider, me diriger, c'est grâce à lui que je suis devenu ce que je suis aujourd'hui.
J'ai également eu la chance de côtoyer Maître Nocquet qui fut pour moi une révélation. Il me semble qu'à son contact, un déclic se fit en moi, je me destinais donc à l'Aïkido.

Comment définirais-tu ton Aïkido ?

- En ce qui me concerne la définition de l'Aikido est celle que m'ont enseigné les grands Maîtres et mon professeur. Pratiquer en toute simplicité avec son partenaire, humilité et sagesse, préserver l'intégrité et respect de son Uké , être en harmonie avec la nature c'est-à-dire avec tout le monde, pratiquer tel que nous l'a enseigné O Sensei UESHIBA: Avec son Coeur et non avec "agressivité".

...Un déclic se fit en moi, je me destinais donc à l'Aïkido ...

Tout le monde a vraiment apprécié ton passage à Varennes-Jarcy ! Comment as-tu trouvé les Varennois ?

- J'ai trouvé les Varrennois et ceux venus d'ailleurs très sympathiques, ayant l'esprit très ouvert et curieux de savoir, ne demandant qu'à progresser dans cette voie en cela aidé par des professeurs à portée de tous, c'est certainement un club où il fait bon vivre dans l'amitié et convivialité.

...Le club de Varennes-Jarcy est certainement un club où il fait bon vivre dans l'amitié et la convivialité ...

As-tu un message particulier à leur faire passer ?

- Le message que je pourrais leur passer est de continuer dans cette direction, celle de l'Aikido, celle de O.Sensei.

On ne compte plus les clubs que tu as créés ou parrainés, quelle importance attaches-tu à la vie de club ?

- L'importance des clubs est pour moi le devenir de notre discipline. Sans eux, l'Aikido, n'existerait pas. Il faut remercier tous ces bénévoles grâce auxquels notre Fédération, nos Ligues, nos Départements peuvent se développer. On leur doit une grande reconnaissance.

...Il faut remercier tous les bénévoles ...

On l'a vu lors de ton passage dans notre club, tu es très attentif humainement, c'est important pour toi d'écouter tes élèves ?

- Je pense que l'écoute des élèves est primordiale, il ne faut surtout pas écouter son égo et montrer son savoir alors que les élèves sont là pour apprendre. Il faut expliquer, démontrer la technique et recommencer si nécessaire. Il faut être attentif et non pas être hautain envers les élèves, ils ne demandent qu'à progresser et c'est pour cela qu'il faut être près d'eux.

Je sais que tu voyages beaucoup à travers le monde pour y développer l'Aïkido.
Quel est ton meilleur souvenir à l'étranger ?

- Je répondrai tout simplement que tous mes déplacements sont de bons souvenirs. Le fait que je leur rende visite et que je puisse apporter un petit plus à leur progression est une grande satisfaction du moment. Le bonheur que m'offre chacun de ces déplacements, c'est celui d'être élève et de revenir à la source de l'Aikido, c'est-à-dire de pratiquer avec les Doshu Kishumaru et Moriteru Ueshiba à l'Aikikai.    

Tu as été au cœur de l'histoire de l'Aïkido français. Aujourd'hui, en tant que président de la ligue Île-de-France FFAAA, quel regard portes-tu sur l'Aïkido en France et quels sont tes souhaits pour le futur ?

- Mon souhait pour le futur serait que l'Aikido soit une bonne fois pour toute Unifié en France et que tous nos pratiquants parlent le même langage...Tout en gardant leur façon de pratiquer, n'est-ce pas là la richesse de l'Aikido...! C'est mon souhait le plus ardent.

...Que tous nos pratiquants parlent le même langage ...

Pour finir, quelle question aurais-tu aimé que je te pose ? Et quelle aurait été ta réponse ?

- La question que j'aurai aimé que tu me poses est quel est l'avenir de l'Aikido dans le monde. Je t'aurais répondu que l'Aïkido a un grand avenir dans le monde puisqu'il est synonyme de paix comme le disait feu O Sensei "l'Aïkido, la victoire par la paix".

... L'AÏKIDO, La victoire par la paix...

 

Merci Michel, d'avoir usé de ton temps précieux pour nous dévoiler un peu plus de choses sur toi et ta passion. Les lettres d'humanité et de simplicité que ton Aïkido a imprimées sur notre tatami resteront gravées dans nos mémoires de pratiquants.

P@scal

Interviews

  • Josette Nickels (5ème Dan) le 13 février 2016

    Josette Nickels (5ème Dan) le 13 février 2016

    Lorsque que j'ai contacté tout le monde pour signaler l'intervention de Josette Nickels à Varennes-Jarcy, parmi la multitude de réponses que j'ai reçue, une personne m'a dit, je cite: "Vous

    Lire la suite
  • Jean-Marc HEMMAR (Vô Viêt Nam) le 27 janvier 2015

    Jean-Marc HEMMAR (Vô Viêt Nam) le 27 janvier 2015

    Le 27 janvier 2015

    La rencontre entre Vo Sinh et Aïkidokas, entre Villecresnes et Varennes-Jarcy a été des plus intéressantes et des plus enrichissantes mais 1h30, c'est définitivement trop court

    Lire la suite
  • Sébastien HEURTEAU (8 ans de pratique au Japon) le 14 octobre 2014

    Sébastien HEURTEAU (8 ans de pratique au Japon) le 14 octobre 2014

    Le 14 octobre 2014

    Aïkikaï, Hombu Dojo, Tokyo, Japon, des noms qui resonnent souvent dans nos têtes, dans nos rêves. La plupart d'entre-nous n'aurons peut-être jamais la chance d'aller pratiquer

    Lire la suite
  • Norbert BOUTELOUP (4ème Dan) le 1er avril 2014

    Norbert BOUTELOUP (4ème Dan) le 1er avril 2014

    Le 1er avril 2014

    Non, ce n'est pas un poisson d'avril ! Après avoir réussi à inviter Norbert BOUTELOUP à un de nos Jeudis de Varennes (qui a eu lieu un

    Lire la suite
  • Atakan UTKU (4e Dan Aïkikaï) le 11 février 2014

    Atakan UTKU (4e Dan Aïkikaï) le 11 février 2014

    Le 11 février 2014

    L'agenda bien chargé de Atakan, la distance qui nous sépare, la barrière de la langue, autant de raisons qui font que pour cette fois, les échanges

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 

Page FacebookPage Google+ Flux RSSChaine YouTube Chaine DailyMotionCalendrierContactez-nous

 
AÏKIKAÏ VARENNES-JARCY
GYMNASE SANDRINE MARTINET
Chemin des Aufrais 91480 VARENNES-JARCY